Cloître du Jardin Massey – Tarbes

Cloître du Jardin Massey – Tarbes

Prestations effectuées

Étude et cartographie des éléments sculptés Méthodologie et préconisations d’intervention

Description

À Tarbes, se trouve un cloître gothique construit à quelques 20 kilomètres plus loin. Il a été acheté 4 000 francs (!) en 1890, par la ville de Tarbes à l’Abbaye de Saint-Sever-de-Rustan, qui n’avait pas les moyens de le restaurer. Pour le sauver, on fit donc voyager le cloître et le jardin Massey fut choisi pour l’y installer.  C’était une opération courante depuis le XVIIème siècle, notamment pour de nombreux monuments médiévaux du Sud-Ouest de la France.

Le jardin Massey constitue un ensemble de plus de 11 hectares, abritant notamment un musée, une orangerie et le cloître. Cet ensemble bénéficie de multiples protections au titre des monuments historiques.

Le cloître prend la forme d’un quadrilatère presque carré de 18,70 mètres de côté. Ses chapiteaux du XVème siècle forment une galerie archéologique aussi curieuse qu’instructive. On y voit plusieurs scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, ainsi que des fables et des légendes comme celles de St-Jacques, St-Georges, St-Nicolas, la fable de Maître Renard, mais aussi des Chimères, de la faune et de la flore sculpturale.

En 2020, la tempête « Karine » endommage fortement le cloître à cause de la chute d’un marronnier, provocant l’effondrement d’une partie de la galerie occidentale, notamment d’une de ses ailes.

En collaboration avec l’architecte des bâtiments de France et la DRAC Occitanie, la ville de Tarbes lance une étude afin de restaurer et de pérenniser ce célèbre cloître.

C’est un groupement, mené par Denis Dodeman, ACMH et François Airaud, chargé de projet, de l’agence Architecture Patrimoine & Paysage DODEMAN, qui a été retenu pour ces missions. Aslé Conseil a été intégrée à cette équipe.

Dans une première phase de diagnostic, évoqué en avril dernier, c’est aux côtés d’Amélie Méthivier, conservatrice-restauratrice, qu’Aslé Conseil a réalisé un examen des éléments conservés in situ de ce cloître. Un diagnostic général et des propositions de traitement des éléments sculptés ont ensuite été soumis à l’équipe de maîtrise d’œuvre.

Suite à cela, une méthodologie spécifique a été construite sur la base de préconisations d’interventions et d’investigations complémentaires, pour guider les travaux. Ces derniers ne devraient plus tarder maintenant.

Des nouvelles prochainement !

  • LieuTarbes
  • Date2021-2022
  • CommanditaireVille de Tarbes
  • Maîtrise d'œuvreAgence Denis Dodeman